Le Nord du Vietnam

Le Vietnam est devenu un endroit très touristique et on peut le comprendre: le coût de la vie est très bas, le confort est au rendez-vous, la nourriture est bonne et les paysages sont variés et magnifiques du Nord au Sud. Alors ça devient difficile de trouver des endroits encore intouchés par le tourisme de masse. C’est pourquoi on s’est dirigé vers Ha Giang – 6h au Nord de la capitale, pour y faire un périple en moto de 3 jours.

Ha Giang Loop

Ha Giang Loop devient de plus en plus incontournable pour les routards en quête d’aventure. On s’en était fait beaucoup parler par notre copain de voyage Tim et Jérôme l’avait mis en numéro un de sa liste de priorités. Lorsqu’on est arrivés à Ha Giang, on a rencontré 3 québécois qui en revenait et qui m’ont fortement conseillée de me prendre une moto, au lieu d’être assise en arrière de Jérôme. On roule des 7-8h par jour, la route est bossée, trouée et très sinueuse et vaut mieux être soi-même en contrôle. Je ne me suis même pas entêtée, j’ai su que le moment était venu pour moi d’apprivoiser ma peur du scooter!0a2a1143001

Comme je l’ai dit dans mon dernier article, je pense que tous les voyageurs cherchent à se sortir de leur zone de confort. Et le temps venu, on se demande toujours pourquoi on le fait! Lorsque j’ai enjambé ma moto le premier matin, et que je suis partie dans l’épais brouillard vers les routes inconnues liant Ha Giang à Dong Van, je me suis posée la question au moins 94 fois.

Les vietnamiens n’ont aucune norme de sécurité et en tant qu’occidentale, je trouve qu’ils conduisent comme de dangereux criminels! Les camions surgissent à vive allure des courbes à 180 degrés, sans aucuns phares allumés dans un brouillard dense à couper au couteau, les motos dépassent dans les courbes, coupent, tournent, freinent sans prévenir. Il faut être continuellement alerte et vigilant. J’étais très reconnaissante que la brume fasse place au soleil en début d’après-midi. L’air s’est réchauffé et le paysage s’est dévoilé devant nos yeux ravis. D’immenses montagnes, sculptées à la main par des générations de fermiers et de paysans se dressaient tout autour de nous, des routes serpentaient leurs flancs comme les rubans d’un paquet-cadeau et des troupeaux de buffles et de chèvres partageaient l’étroite voie avec les camions, motos et bus!

Pano Jerome

Lorsqu’on est arrivés à Dong Van, 150 km plus tard, roulés à une moyenne avoisinant les 29 km/heure, Jérôme et moi étions épuisés! On a mangé un bon repas, dormi une longue nuit puis on est reparti pour une autre journée complète à explorer les montagnes du Nord du Vietnam. Le soleil était bon et l’air chaud. On s’est arrêtés souvent pour apprécier la vue et on a dû utiliser Google Translate dans tous les endroits où on est allés! Une chance qu’on a cet outil-là! J’ai beau essayer de parler vietnamien, rien à faire, ils ne me comprennent jamais. C’est la langue la plus difficile que j’ai eue à parler!

On a même mis les pieds en Chine! Il y a un endroit sur le parcours qui passe si près du voisin du Nord qu’on peut traverser la frontière à pied. Techniquement, c’est illégal, mais le panneau était en chinois et les barbelés se contournaient trop facilement pour que je résiste à la tentation de les traverser! C’est drôle, ma grande bulle m’a toujours fait dire que je ne mettrais jamais les pieds en Chine. Comme quoi, il ne faut jamais dire jamais!

Chine-Vietnam

La dernière journée a été froide et mouillée. On est rentré juste à temps à Ha Giang pour éviter le plus gros de la pluie. Je suis contente d’avoir surmonté ma peur et apprivoisé la moto. C’était l’endroit parfait pour le faire, loin des grandes villes à la circulation chaotique, dans des paysages magnifiques.

Juste avant Ha Giang, on a fait une halte d’une nuit dans les environs de Sapa et fait un trek avec une Hmong (les peuples des montagnes qui vivent dans les villages environnants) et 2 backpackers très cool qui dormaient en dortoir avec nous dans notre homestay. Je vous laisse sur ces belles photos.

À bientôt, dans le Delta du Mékong!

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Edith Laramée dit :

    WoW !!!! Le bonheur de te lire en me levant çe matin !!!!!🤗 Les photos sont toujours magnifiques !!!! Vous deux avec vos motos….une photo écœurante de votre guide …..Bref Merci !!!! 😘🙋🏼

    J'aime

    1. Éloïse dit :

      Fait grand plaisir Édith! Bonne journée! Merci!

      J'aime

  2. Jacques dit :

    Le dépassement de soi » Se préparer psychologiquement et se convaincre que rien n’est impossible !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s