Je pars en voyage, et j’apporte…

En êtes-vous à préparer votre premier voyage sac à dos? On parle souvent dans les blogues du voyage en tant que tel mais rarement des préparatifs, alors qu’ils sont vraiment importants. Aujourd’hui, je vous donne quelques conseils à ce sujet!

Premièrement, ne faites pas comme moi, choisissez un bon sac à dos, avec plusieurs ajustements. Moi, j’ai opté pour le moins cher (qui était quand même autour de 110$!) et quand j’avais de longues distances à parcourir, je maudissais mon choix. Le poids était mal réparti. L’autre truc à considérer, c’est l’organisation du sac. S’il s’ouvre seulement par le haut et le côté, vous allez bien vite abandonner ce qui est au fond et porter constamment les 2 mêmes morceaux de linge! C’est vraiment pratique d’avoir un sac qui s’ouvre aussi par le bas. Par contre, pour ce qui est de la grosseur de mon sac, j’ai visé dans le mile. À mon avis, 35-40L c’est parfait. Ça force à voyager léger et on n’a pas besoin de plus, de toutes façons.

Voyager en sac à dos

Je pars toujours avec 2 sacs à dos; un gros et un petit. Le petit me permet de ranger mes effets plus fragiles dans l’avion et de partir à l’aventure dans les villes que je visite en trainant de l’eau, un appareil-photo, de l’argent, etc.

Comment voyager léger? L’avantage d’être dans un pays chaud, c’est que les vêtements prennent moins de place. Apportez le strict minimum, et si vous n’êtes plus capables de porter les mêmes 2 t-shirts et 3 camisoles après quelques semaines, vous n’aurez pas de difficulté à en trouver d’autres!

Mon coup de coeur… Ma soeur m’a donné un super cadeau avant de partir en voyage: un shampooing solide. Vous connaissez? C’est génial. Ça ressemble à une petite barre à savon, et une fois vos cheveux mouillés, vous passez la barre et ça mousse sans bon sens! En plus, ça se transporte dans une boite de métal donc ça évite les bouteilles de shampooing en plastique qui ne se décomposeront pas avant 1 millénaire, ça ne coule pas dans vos effets personnels et comme si ce n’était pas déjà assez formidable, c’est biodégradable, faits de produits naturels et le mien repoussait aussi les moustiques. Mon copain et moi avons utilisé ce shampooing solide pendant 3 mois et il en restait encore à la fin du voyage! Le mien vient de chez LUSH.

 

Mes incontournables…

  • Connaissez-vous l’extrIMG_5410ait de pépin de pamplemousse? C’est un antibiotique naturel qui fait des miracles. Si vous mangez dans un resto douteux, calez 4-5 gouttes dans un verre d’eau, pincez votre nez, prévoyez un bonbon pour oublier l’incroyable amertume que vous venez d’avaler, mais soyez sans crainte, ce produit tue tous les microbes. Mettez une goutte dans l’eau si vous voulez nettoyer des légumes et vous pouvez avoir confiance que vous ne tomberez pas malade. C’est vraiment pratique en voyage. Je n’ai jamais été malade en 3 mois en Asie… Et je suis certaine que l’EPP a eu un rôle à jouer.
  • Les bouchons pour oreille. Si vous avez le sommeil léger comme moi, c’est inconcevable de quitter sans bouchons. Le coq chante sans répit dans bien des pays et quand il s’y met, tous les oiseaux l’imitent. En plus, dans les hôtels budgets, les murs sont rarement bien isolés.
  • La crème solaire. Je recommande de l’acheter avant de partir. Elle est souvent plus onéreuse à l’étranger (en tous cas, pour l’Asie) et contient du javellisant! Les asiatiques aiment bien se blanchir la peau… Contrairement aux occidentaux! C’est le monde à l’envers.
  • La trousse de survie. La mienne contient: médicaments sous ordonnance (malarone par exemple – à éviter si vous le pouvez: ses effets secondaires sont intenses) Gravol, Advil, Imodium, électrolytes, diachylons, alcool à friction, tums, antihistaminiques, robaxacet…
  • Un savon en barre Sunlight: c’est pratique de pouvoir laver soi-même ses vêtements.

Éloïse dans le cratère du Kawah Ijen

Je porte toujours des vêtements chauds dans l’avion, en prévision des moments du voyage où je visiterai peut-être des endroits plus frisquets : jeans, souliers de marche, chandail à manche longue, coton ouaté, etc. Prévoyez qu’une fois arrivé dans le pays tropical, ces vêtements seront dans le sac à dos et prendront plus de place, donc assurez-vous que le sac n’est pas rempli à pleine capacité!

Pour le reste, à vous de décider ce qui vous importe le plus. Ça varie pour tout le monde!

Bon voyage!

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. je ne connaissais pas l’extrait de pépin de pamplemousse. Belle découverte! pour le shampooing solide, je suis tout à fait d’accord.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour tes bons plans 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. jerome dit :

    Super Article ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s