De Koh Lanta à Yangon

On a quitté Koh Lanta le 21 janvier à 11h30am pour un très long déplacement vers le Myanmar. On a commencé par un mini-bus, 2 traversiers, une attente de 3h à Trang pour prendre le train de nuit de 17h30 à 8h30, puis on a tué le temps à Bangkok avant de reprendre le train pour se rendre à l’aéroport pour enfin prendre l’avion vers Yangon où nous sommes arrivés vers 18h. Tout ce parcours ne fut pas sans embuche et j’ai quelques petits conseils pour vous qui pensez venir en Asie du Sud-Est.

Le train avec la clim, c’est plus cher et passablement inconfortable, surtout si vous dormez au 2e étage, à côté des trappes de ventilation. J’ai gelé toute la nuit… C’est aussi très cahoteux, on est toujours arrêté, les lumières au néon ne sont jamais éteintes et donc, si vous avez le sommeil léger, sachez que vous peinerez à dormir mais l’expérience est mémorable, somme toute!

Les thaïs, je ne le dirai jamais assez, sont d’une amabilité peu commune. En visitant le train, on est arrivé dans le wagon où les employés se préparaient à souper. Ils nous ont offert de partager leur riz! Ils sont incroyables, ces thaïs!

Pour ce qui est de prendre le train une fois à Bangkok, c’est avantageux côté prix (20 THB, soit un peu moins de 1$ CAD) mais mon Dieu que c’est loooooong! On croyait que le trajet prendrait 45 minutes en se fiant au billet de train et il en a pris le double. On a angoissé tout le long de peur de manquer notre avion. À l’arrivée à l’aéroport, les choses ne se sont pas améliorées. La ligne pour enregistrer les bagages était interminable et les guichets ferment 1h avant l’heure de départ du vol. On a réussi à se faire passer devant tout le monde pour compléter notre enregistrement. Autre conseil, si vous prenez Air Asia pour ses vols peu onéreux, sachez que les bagages enregistrés ne sont pas compris dans le prix de votre billet… Et c’est ridiculement cher (42$ par bagage soit la quasi-moitié du prix du billet d’avion).

On a ensuite couru pour aller vers notre terminal et rien n’est clairement indiqué dans cet aéroport donc on a demandé à plusieurs reprises notre chemin à des employés de Air Asia. Ils nous ont tous, sans exception, dirigé dans la mauvaise direction. Rendu à passer la sécurité, on s’est fait dire qu’on était au mauvais terminal. On a du courir vers la direction opposée, soit exactement où on était lorsqu’on a demandé notre chemin la première fois. Toute cette histoire devenait de plus en plus irritante, mais pour l’instant la priorité, c’était de ne pas manquer notre vol. On est arrivé à la douane, pour sortir du pays, j’ai saisi mon passeport et mon visa temporaire qu’ils reprennent à la sortie de la Thaïlande et Jérôme me dit : je ne l’ai pas, ce papier-là…! J’ai su à ce moment-là que l’heure était grave!

J’ai passé sans problème de l’autre côté des portes mais pas lui! La douanière ne voulait pas le laisser passer sans ce papier et je savais qu’il ne le retrouverait pas.

J’imagine que les miracles existent même dans les situations les plus merdiques parce qu’une autre employé qui ne cessait de me demander de m’éloigner des portes a fini par comprendre que je ne voulais pas bouger parce que mon copain était dans de beaux draps. Elle a décidé de s’en mêler. Elle l’a amené un peu à l’écart de la douanière (qui exigeait qu’il retourne se faire faire un nouveau papier et donc manquer son vol) et lui a fait signe de ne pas faire de bruit, puis elle l’a laissé passer, sans ce foutu papier!

Il est venu me rejoindre, soulagé et on s’est rué vers la sécurité.

Je passe la sécurité dans les aéroports une douzaine de fois par année, je n’ai jamais eu de problème. Il fallait que ça tombe le jour où je suis à un cheveu de manquer mon vol! Un truc clochait dans mon sac, semble-t-il… Une employée demande à le fouiller… Je la laisse faire, elle retire un ou deux trucs et retourne le passer au scanneur. Ça ne fonctionne toujours pas, elle l’épluche de nouveau et retourne une deuxième fois au scanneur. Lumière rouge encore. Je suis excédée au-delà des mots! Je n’ai pas le temps pour leurs conneries, on va manquer notre vol! Jérôme tente de me calmer en disant – messieurs prenez des notes – la phrase terrible à ne pas dire à une femme en période de stress : Calme toi! Stresse pas!

Petite précision : si c’était si simple de ne pas stresser, je ne stresserais tout simplement pas.

Pendant ce temps, l’employé ouvre tout ce qu’elle peut et compartimente le contenu de mon sac dans des bacs pour le scanner une troisième fois; je lui jette des regards furibonds! Eh! Bien! Mystère résolu, c’était le damné selfie-stick qui boguait tout le système de sécurité, mesdames et messieurs. Oui! Un selfie-stick, objet de Satan! Déjà que j’étais rébarbative à partir avec ce truc narcissique que j’assume mal, je le déteste encore plus à présent!

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’on a réussi à se rendre à notre porte dans les temps et que nous sommes maintenant au Myanmar, ancienne Birmanie. La vibe est complètement différente de la Thaïlande.

On est heureux, on a trouvé un petit bijou d’appartement sur Airbnb qui est un excellent rapport qualité-prix. On a la clim, l’eau chaude, laveuse, réfrigérateur, tv écran plasma, balcon, wifi (uuuuultra-lent, mais wifi quand même) et dans un quartier zéro touristique où on se fait regarder systématiquement par tous les Birmans qu’on croise! On est à Yangon et la prochaine étape est Bagan, site merveilleux et enchanteur, paraît-il.

Je vous en donne des nouvelles sous peu, si Internet le veut bien!

 

Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Wow , les plaisirs de voyager hein mais heureusement la fin est belle. Si je ne trompe pas c est à cet endroit que Jérôme se fait faire une belle coupe. Bonne journée et j ai hâte de vous de suivre encore bye

    J'aime

    1. Oui heureusement c’est une fin heureuse!!
      Merci de me suivre Raymonde! À bientot!

      J'aime

  2. Dany dit :

    Enjoy, nous y étions en mars dernier. Quel superbe pays! Les gens sont tellement sympathiques. Bagan, Inle Lake, le,rocher d’or et la fameuse ride de camion pour y accéder. Que de superbes souvenirs.

    J'aime

    1. On part pour Bagan en bus de nuit ce soir! As-tu des hotels, restos ou endroits inusités à me suggérer pour les destinations dont tu parles?

      J'aime

  3. Dany dit :

    Inusités.. pas vraiment, mais des images magnifiques, plein la tête!
    Nous étions en véhicule avec un chauffeur et celui-ci était originaire de la région de Bagan. En arrivant, il a appelé un de ses chum d’enfance qui est guide à Bagan. Nous avons donc pu voir des endroits un peu moins visitės normallement et assister au coucher de soleil du haut d’un temple fermé a public et qu’ils fait ouvrir juste pour nous!
    Pour le rocher d’or, pour se rendre en haut de la montagne où se trouve ce sanctuaire, il faut obligatoirement utilisé les camions officiels. Sujets au mal des transports s’abstenir! Sur 40 personnes dans le camion, au moins 15 ont utilisé les petits sacs de plastique qu’ils distribuent!
    Et Inne lake, c’est super avec les jardins flottants et les différentes boutiques d’artisans ´a visiter. Bref sur les 3.5 mois et 5 pays visités en Asie du sud-est l’hiver dernier, le Myanmar est sans contredis notre immence coup de coeur! Profitez-en au max, je suis jaloux!!l

    J'aime

    1. Génial! C’est vraiment un endroit magique le Myanmar! On va en profiter au max, promis!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s